Fil d'ariane

📖💖🔍 Coup de cœur - XVIIIe siècle  📖💖🔍   
Coudecoeur Voltaire Amoureux

La vie de Voltaire est passionnante, pleine de saveur et de piquant. Elle est si pittoresque que Clément Oubrerie n’a pas hésité à en faire un roman graphique. Le récit est captivant, drôle et attachant ; le dessin est clair et ponctué de double-page pleine de lyrisme.

Pour en savoir plus cliquer sur l'image.

A découvrir à la médiathèque Marcel-Arland au rez-de-chaussée, en fonds Diderot sous la cote 92 VOL.

📖💖🔍 Coup de cœur - XVIIIe siècle Coupdecoeur Chasseursdepices 📖💖🔍   

Les chasseurs d’épices n’est ni une biographie, ni un roman, mais un palpitant récit de voyage au bout du monde et au XVIIIe siècle.

Pour en savoir plus cliquer sur l'image.

A découvrir à la médiathèque Marcel-Arland au rez-de-chaussée, en fonds Diderot sous la cote R VAX.

📖💖🔍 Coup de cœur - roman  XVIIIe siècle Coupdecoeur Trois femmes 001 📖💖🔍   

Isabelle de Charrière (1740-185) : c’est un peu de Voltaire, un soupçon de Rousseau, une pincée de Diderot, le tout à la sauce féministe.

Pour en savoir plus cliquer sur l'image.

A découvrir à la médiathèque Marcel-Arland au rez-de-chaussée, en fonds Diderot sous la cote R CHA.

En ma1rs 2020 la séance des Trésors publics des médiathèques de Langres ne peut avoir lieu dans nos locaux, c'est pourquoi nous vous proposons une version numérique. La séance est consacrée à un  roman intitulé Eponine et Sabinus acheté en avril 2019 à Langres lors d’une vente aux enchères. Il s’agit d’un poème en prose publié en 1816 à Liège, écrit par Jean-Baptiste Leclerc (1756-1826), homme politique du Maine-et-Loire.

Pour en savoir plus cliquer sur l'image.

 

Lagrandepiroguesansblancier

En 1766 la frégate anglaise Dolphin prend la mer pour un tour du monde. Un des objectifs de cette expédition scientifique était de découvrir la Terra Australis Incognita. Le 19 juin 1767 le bateau accoste dans une baie de Tahiti. Le capitaine, Samuel Wallis, indisposé par  "le mal des vaisseaux" ne put quitter sa cabine pendant une bonne partie du séjour dans l'île. Heureusement pour nous, le maître de manœuvre, George Robertson a su dans son journal décrire les premiers contacts avec les Polynésiens: premier regards, premiers échanges, premiers combats...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.