itemprop='image'

Nicolas Jenson, fondeur de métaux d'origine champenoise, arrive à Venise après un parcours mouvementé. Il parvient pourtant à devenir un des imprimeurs les plus productifs de Venise. En quelques années, il concurrence directement les acteurs les plus puissants du monde du livre vénitien et parvient à maintenir sa position à travers les crises violentes que connaît ce tout nouveau milieu économique. Grâce à des alliances, des collaborations avec d'autres étrangers dans la lagune et un flair éditorial certain, Nicolas Jenson devient l'un des imprimeurs les plus célébrés de Venise, jusqu'à sa mort en 1480 et au-delà.

Catherine Rideau-Kikuchi est maîtresse de conférence en histoire médiévale à l'université de Versailles Saint-Quentin. Elle a réalisé sa thèse sur l'imprimerie vénitienne, ce qui a donné lieu à la parution d'un livre aux éditions Champ Vallon : La Venise des livres, 1469-1530. Elle s'intéresse à présent aux enjeux économiques et sociaux de l'imprimerie à l'échelle de l'Italie du Nord.

Détails des prochaines sessions

Le à